Leurs messages

NOUS SOMMES VIVANTS !

Ils veulent avant tout nous faire comprendre qu'ils sont vivants et heureux, qu'ils nous aiment et sont toujours à nos côtés, qu'ils nous voient très bien et perçoivent nos pensées. Ils ressentent nos émotions et n'aiment pas nous voir triste, on les comprend d'ailleurs, car même si leur présence physique nous manque, nous ne pouvons pas être malheureux alors qu'ils nous clament leur bonheur ! Ils nous demandent d'ouvrir notre coeur,  de pardonner et d'Aimer.

 

  Histoire d' un ami parti trop tôt à qui je dois de nombreux signes et preuves de survivance.

 

  Peu de temps après avoir commencé la pratique de la TCI, j'ai reçu les premiers messages de notre ami qui avait mis fin à ses jours plus de 10 ans auparavant et qui n'était manifestement toujours pas monté dans la lumière. Ayant réalisé que la mort n'était pas la fin de tout, il manifestait sa tristesse , ses regrets et demandait pardon. Il ne pouvait pas aller plus haut et avait besoin d'aide.

Questionnant mes guides sur ce que je pouvais faire pour lui, ils m'ont ainsi répondu : " Dis lui que tu lui pardonnes et que tu l'aimes pour toujours " Ils m'ont  également demandé de faire des prières pour lui.

  Ce n'est qu'après plusieurs mois que je reçus confirmation de son arrivée dans la Lumière à travers des messages célébrant cette victoire. Il peut en effet se passer un certain temps, voire un temps très long avant que les suicidés puissent se pardonner et accepter la peine qu'ils ont fait subir à leurs proches.

Mais les âmes que l'on aide ainsi aiment toujours nous faire savoir qu'ils sont enfin arrivés et nous en remercient encore et encore ! Leur bonheur est si grand qu'il en est presque palpable !

C'est ainsi que j'ai pris conscience de l'importance du Pardon ainsi que des prières pour aider les âmes en peine à monter et ainsi les libérer du poids de leurs remords.

 

 

Hommage à Paul,

Tu es parti, si brutalement, un matin d'été,
Dans la douleur tu nous as laissé,
Tant de questions se sont posées...
Puis un jour sur mes photos tu t'es manifesté,
Depuis ce jour, en pensées, je ne t'ai plus quitté,
J'ai répondu présente, à l'aide que tu m'as demandé...
Aujourd'hui dans la Lumière enfin retrouvée,
Tu vas pouvoir te reposer.
Merci à toi mon ami, merci de m'avoir éveillée,
Merci aussi de m'avoir révélé,
Que la vie ne s'arrête jamais.

 

 

 

 

 

A PAPA...

                     J.S. Bach " Jésus que ma joie demeure" :

Cette cantate de Bach, je l'ai reçue en songe lorsque nous cherchions quelles musiques accompagneraient la cérémonie des funérailles de Papa. Ce fût l'un des premiers signes reçus.
6 jours après son décès, j'ai eu l'immense surprise d'entendre sa voix (et même sa voix terrestre sur certains passages) lors d'une communication TCI avec mes guides, je ne m'y attendais pas du tout, car je pensais qu'il me fallait respecter un certain délai avant de pouvoir l'appeler!.. Je dois préciser que mon père ne croyait pas du tout à la survie de l'âme, pour lui la mort était la fin de tout... Il disait " Ma fille est folle de croire à ça ! "  Faisant partie du corps médical, il était malheureusement comme beaucoup de médecins trop emprisonné dans  ses connaissances et certitudes. J'ai eu plus tard l'explication de ce refus de croire en la survivance par un guide qui m'a bien confirmé que la médecine le limitait.

Voici donc quelques unes de ses paroles receuillies en TCI juste après son passage:

"Je suis le Papy , je vous crois... Christine, je t'ai compris. Pardonnes moi ma fille. Oh oui , Christine, je parle ! Quels beaux paysages , tellement grands ! Je t'aime ma fille. T'avais raison. Tu verras , la lumière, le Père...le tunnel... la vie..
J'ai vu des milliards d'âmes en peine.
Je vous vois, je me sens bien , c'est royal, bisous!"

 

 Comme tous mes aimés, papa m'a beaucoup remercié et encouragé à continuer en m'expliquant que je les aidais énormément. Il m'a demandé de lui pardonner de ne pas m'avoir cru et m'a assuré qu'il serait maintenant à mes côtés pour m'aider et " m'escorter ".

   Grâce à nos guides respectifs, j'ai  ensuite pu avoir de ses nouvelles pendant toute sa période de repos ( pendant laquelle le corps éthérique est nettoyé , reconfectionné puis rechargé en énergie d'Amour ),  suivant ainsi son évolution m'expliquant qu'il étudiait beaucoup et se régénérait en me demandant d'être patiente qu'il reviendrait bientôt en TCI car sa nouvelle mission était auprès de moi !
Merci Papa , grâce à tes messages, nous ne nous sommes jamais quittés et je sais maintenant que nous ne nous quitterons jamais !
 

PAROLES RECEUILLIES ET A MEDITER... 

    " ON NE NAIT PAS D'UNE CELLULE NI DE BEAUX DRAPS BLANCS "

Ce message est très clair et nous prouve que nous ne sommes pas notre corps physique mais une âme qui intègre un corps physique, simple véhicule nous accompagnant le temps d'une vie terrestre.

 

" IL N'Y A PAS DE SURDOSE A L'AMOUR "

 

" MOURIR C'EST TROMPEUR "


" LA VIE C'EST UNE ECOLE, FAUT APPRENDRE CA "


" CHEZ NOUS TU ES BIENVENUE, JAMAIS NOUS TU NE NOUS DERANGES "

 

" JE VEUX TE VOIR HEUREUSE "

 


HISTOIRE DE L’ANGE

 

- Pourquoi pleures-tu ? dit l'Ange.
- Parce que j'ai perdu quelqu'un, dit l'enfant.
- Tu es triste parce qu'il a quitté ta vie ? dit l'Ange.
- Oui. Maintenant je ne le verrai plus, dit l'enfant.
- C'est triste de ne plus voir quelqu'un ?
- Oui, parce qu'il ne sera plus près de moi, parce que jamais plus il ne m'écoutera, parce que jamais plus il ne veillera sur moi.
- C'est donc triste juste par rapport à toi ?
- Oui, c'est triste par rapport à moi.
- Et lui, crois-tu qu'il le soit…. triste ?
- Euh… non. Lui, il souffrait trop. Son corps était trop malade. Maintenant, au moins, il ne souffre plus. Il est mieux là-haut.
- Pourquoi ce “au moins” ? Au moins quoi ? Au moins…par rapport à toi ?

- Oui. Lui, il ne souffre plus. Moi, je souffre.
- Non, dit l'Ange. Toi, tu pleures sur toi-même.
- Pas vrai, dit l'enfant. Je pleure parce qu'il va me manquer.
- Ah… ça me plaît d'entendre ça “il va te manquer”. Mais toi, crois-tu que tu vas lui manquer ?
- Oui, au début. Après, il sera dans la joie. Il va retrouver les parents et les amis qui étaient partis avant lui et il m'oubliera.
- Quel chagrin !!! dit l'Ange. Tu pleures donc parce que tu as peur qu'il t'oublie. Crois-tu qu'on peut oublier une personne comme toi ?
- Oui, si ailleurs c'est mieux.
- Est–ce que l'Amour qu'on porte à quelqu'un peut s'oublier ?
- Non, répond l'enfant.
- Est-ce que l'Amour que quelqu'un nous a donné peut s'oublier ?
- Non, répond l'enfant.
- Tu l'aimais, toi, cette personne ?
- Oui, plus que tout.
- Elle t'aimait, tu crois ?
- Oui, mais des fois je me dis que si elle m'avait vraiment aimé, elle ne m'aurait jamais quitté, elle aurait lutté plus fort.
- Toi toi toi…. Tu ramènes tout à ta petite personne, dis-moi?
- Non …. c'est pas vrai.
- Alors dis-moi….. que crois-tu que c'est “la mort” ?
- La mort c'est quand on quitte son corps et qu'on retourne au Ciel.
- Pourquoi quitte-t-on son corps ?
- Parce qu'il est trop fatigué ou trop malade ou parce qu'on a eu un accident…
- Qu'est-ce qui retourne au Ciel alors ?
- L'Esprit. C'est l'Esprit qui retourne au Ciel. Le corps, lui, il reste sur Terre dans une tombe.
- Donc, l'Esprit peut vivre sans le corps. Peut-être que le corps ce serait un peu comme un vêtement qui le recouvrirait pour lui permettre d'évoluer sur la Terre.
Hum !!! Tu crois que c'est ça ?
- Oui, c'est ça.
- Donc, l'Esprit, ce serait un peu comme tout l'Amour et les sentiments que cette personne a partagé avec toi, et le corps ce serait un peu comme le vêtement qu'elle aurait voulu ou dû porter à ce moment-là, pour vivre à cette époque-là ?
- Oui.
- Si tu avais à choisir, préfèrerais-tu garder auprès de toi l'apparence du corps de cette personne ou préfèrerais-tu garder l'Esprit aimant qui vivait “dedans” ?
- Sans hésitation, c'est l'Esprit qui m'a aimé que je garde. C'est lui que j'aime.
- C'est sans hésitation ?
- Oui, sûr.
- Te sens-tu encore aussi triste maintenant ?
- Non, j'ai compris que je pleurais la fin d'une apparence près de moi et que l'Amour qui m'aimait, dans cette apparence, était plus important.
- Pourquoi c'est plus important ?
- Parce que l'Amour ne s'oublie jamais. Quand on reçoit de l'Amour, on ne l'oublie jamais. Quand on reçoit une parole gentille, un vrai sourire, on ne l'oublie jamais.
- C'est vrai …. mais pour le fait qu'il soit parti en te laissant seul (ou à peu près) sur le chemin…. ça te rend toujours aussi triste ?
- Non, je vais me débrouiller avec le corps que j'ai et l'Esprit que je suis. Je sais que tous nos bons moments sont en moi pour toujours, c'est comme une Force en moi maintenant.
- Vraiment ?
- Oui, vraiment. Bon…. il va me manquer quand même un peu. Ici, c'est pratique d'avoir un corps parce que l' Esprit ne se voit pas. ça ferait trop bizarre de parler à quelqu'un d'invisible….
- Oui, dit l'Ange en rigolant.
- Et puis, je vais tous les jours lui envoyer des pensées d'Amour comme ça il saura que je veux garder le contact.
- Et lui, tu crois qu'il va t'envoyer des pensées d'Amour ?
- Oui, parce qu'il m'a aimé et qu'il m'aime pour toujours.
- Au fait, pourquoi pleurais-tu tout à l'heure ?
- Oh … c'est rien. J'avais oublié que si quelqu'un nous avait aimé un jour, il nous aimait pour toujours. C'est pas la mort qui pourrait l'empêcher.
- Vrai de vrai, dit l'Ange. La mort c'est juste comme une porte qu'on passe pour entrer dans une autre “pièce” de la Vie. L'avantage par rapport à la
“naissance” sur Terre, c'est que, de l'autre côté, c'est toujours pour vivre dans la joie.
Enfin…. quelquefois, on y trouve les quelques affreux qui ont laissé beaucoup de méchancetés ou d'horreurs sur cette terre mais, ne t'inquiète pas, des Anges hautement qualifiés et spéciaux, les bloquent dans un coin en attendant qu'ils acceptent de changer et de faire amende honorable.
Au fait, la personne que tu ne pleures plus, elle était gentille, au moins ?
- Oh oui, très gentille. Je l'aimais trop.
- Je savais, dit l'Ange. Je voulais juste te le faire dire pour que tu en soies plus sûr encore. D'ailleurs….. je crois bien entendre qu'elle t'envoie plein d'Amour et d'encouragement pour tout ce que tu es dans la vie. Tu crois que ça se peut ?
- Oui dit l'enfant. Plus rien ne nous séparera jamais. Tu peux lui dire comme j'ai été bête de tant pleurer et d'avoir cru que j'avais été abandonné. Tu peux lui dire que je suis heureux qu'il ne souffre plus. Tu peux lui dire que je l'aime.
- Mais tu viens de le lui dire toi-même, dit, sereinement, l'Ange. Il te suffisait d'y penser très fort et la pensée a aussitôt rejoint le Cœur de celui à qui elle était destinée.

C'est beau la Vie, non ?

Puisse ces témoignages, adoucir la peine de toutes les personnes qui souffrent suite à la perte d'un être cher. Même si nos yeux de chair ne les voient plus , ils sont tellement présents , tellement vivants ! Ils nous disent et nous répètent sans cesse qu'il faut AIMER, c'est le secret du bonheur!...